RETRAITES: après le 15 mars, on continue la lutte

vous le savez, après la mobilisation du 15 mars, la réforme devrait connaître une issue parlementaire avec le vote par le Sénat (le matin) et l’Assemblée Nationale (l’après midi). Cette possible issue, favorable ou non à notre mobilisation, ne marquera pas la fin de cette action pour autant. Pour rappel, la loi portant la création du CPE avait été votée et promulguée en 2006 avant que la pression de la colère sociale conduite par les syndicats ne se terminent par son retrait. Donc si la réforme est votée le combat va continuer et certainement se durcir très fortement de partout.

Pour cette journée du 16 mars, l’intersyndicale propose un rassemblement sous forme de pique-nique revendicatif à partir de 12H30 devant la permanence de la députée Marsaud 12 rue de l’aumônerie à JARNAC, histoire de lui montrer que nous saurons nous rappeler de son vote comme de celui du Sénateur Bonneau.

Puis, quelque soit l’issue du vote du Parlement, elle vous invite à un rassemblement massif à 17h place de l’hôtel de ville d’Angoulême avant de nous déplacer vers la Préfecture.

L’intersyndicale se réunit jeudi matin et vous serez informés des actions prévues dans les jours suivants très rapidement.

RETRAITES: manifestation samedi 11 mars et mercredi 15 mars

L’intersyndicale remercie les milliers de manifestants du 7 mars pour la plus grosse manifestation depuis 1995 à Angoulême et Cognac.

La lutte continue pour faire tomber ce projet, il est temps que le Président Macron entende enfin le peuple et retire son projet. Pour aller chercher la victoire, elle donne rdv aux Charentais:

Samedi 11 mars:

ANGOULEME 10 h place New-York

COGNAC 10h devant la sous préfecture

RUFFEC 10h place de la mairie

LA ROCHEFOUCAULD 10h place de la gare

Mercredi 15 mars nouvelle journée de grève et manifestation pour le passage de la réforme à la commission parlementaire

ANGOULEME 14h départ de la gare d’Angoulême avec le même parcours que le 7 mars à savoir: gare, avenue Gambetta (Eperon), rampe d’Aguesseau (Franquin), boulevard Pasteur (passage devant l’hôtel Mercure), avenue du Général de Gaulle, place de l’hôtel de ville, place Bouillaud (arrêt de bus à côté de la mairie), avenue Georges Clémenceau, rempart Desaix (statut Carnot), rue du Général Leclerc (passage devant le théâtre), rue d’Iéna, rue de la Préfecture, rue de l’arsenal (Medef), rue de Bélat, rempart de l’Est, carrefour de Lille, rue de Montmoreau, avenue Gambetta, Gare

COGNAC 17h30 place François 1er

19 Janvier 2023: 1ère journée de grève et mobilisation interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites Borne Macron

A l’appel des organisations CGT – FO – CFDT – CFTC – CFECGC- UNSA – Solidaires – FSU, une journée de mobilisation interprofessionnelle est organisée ce jeudi pour dénoncer le projet de réforme des retraites Macron Borne totalement injuste et injustifié.

Le rdv pour la manifestation est donnée à 10h à la gare d’Angoulême, venez nombreux exprimer votre refus!

Mobilisation du 27 octobre

Le processus de lutte en cours se poursuit avec une nouvelle journée de mobilisation et de grève ce jeudi 27 octobre.

La CE de l’UD a décidé d’organiser un rassemblement à 10H30 sur le parvis de la Sécurité Sociale d’Angoulême pour poursuivre la lutte afin d’augmenter les salaires mais aussi pour dénoncer l’utilisation du 49.3 sur les projet de loi de finances et celui de la partie recette de PFLSS.

Venez nombreux!

Rassemblement pour la défense du droit de grève et des libertés syndicales

Chers camarades,

afin de démontrer notre attachement à la liberté syndicale, au droit de grève et dénoncer la décision irresponsable du gouvernement d’imposer des réquisitions de nos camarades grévistes de TOTAL et EXXON dans le conflit des raffineries, l’UD a décidé d’organiser une mobilisation vendredi 14 octobre à partir de 12h30 devant la Préfecture de la Charente. Il est important que nous soyons nombreux pour leur montrer qu’il n’est plus possible de traiter nos camarades comme des criminels, alors que ce sont les dirigeants de TOTAL et EXXON qu’il faudrait réquisitionner pour qu’ils octroient les légitimes augmentations de salaire aux salariés de ces sociétés. La mobilisation de nos militants, de nos syndiqués et des salariés doit être à la hauteur de la remise en cause du droit de grève par Macron.

Nous comptons sur la prise en compte et la participation d’un maximum de camarades.

Le bureau de l’UD

17 mars 2022: en lutte pour gagner les augmentations des salaires, des pensions et des allocations

A l’appel de l’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires-UNSA, cette journée de mobilisation et de grève doit être un grand moment de lutte pour gagner des augmentations nécessaire des salaires, pensions, allocations et bourses également.

La manifestation partira à 14h du parvis de la gare d’Angoulême, alors soyez nombreux avec vos drapeaux, chasubles et banderoles CGT.

Le 17 décembre ensemble pour réclamer des augmentations de salaire

La CE de l’UD du 19 novembre a décidé d’engager un processus de lutte dans le cadre de la campagne « Salaires » initiée par la Confédération.

Elle a ainsi demandé aux syndicats de diffuser et faire signer très largement la pétition réclamant des hausses de salaires pour tous dès maintenant.

Elle a décidé d’organiser un temps fort le vendredi 17 décembre à 9h30 devant la Cité Administrative avec un appel à la grève et à la mobilisation pour montrer à ce gouvernement et au patronat qu’il est urgent et nécessaire d’augmenter les salaires! Nous vous attendons nombreux pour venir porter les pétitions et une motion de la CE de l’UD à la Préfecture et au MEDEF. Il est temps de répartir les richesses autrement et que nous récupérions notre juste part.

Alors le 17 décembre, TOUTES ET TOUS EN GREVE ET DANS LA RUE!