Archives du mot-clé Une

CINÉ-RENCONTRE : lundi 28 janvier à 20h au Cinescope Mégarama (Garat)

« Mélancolie Ouvrière » un film de Gérard MORDILLAT » – Août 2018-90’

Avec Virginie LEDOYEN, Philippe TORRETON, François CLUZET, Marc BARBE, François MOREL.

Dans « Mélancolie ouvrière », fiction engagée, Gérard MORDILLAT redonne vie à Lucie Baud, l’une des premières femmes syndicalistes injustement oubliée qui, dès 1902 s’engage dans une lutte des ouvriers et ouvrières de la soie.

« Comment mener une lutte efficace quand tout est à faire ? Lucie Baud a accepté de sacrifier sa vie de famille à son combat. C’est la preuve de l’immense intelligence de ces gens peu instruits qui ont dû lire, réfléchir et se cultiver. On n’imagine pas l’immense boulot que ça représente ! C’est à nous, écrivains, réalisateurs, producteurs ou comédiens, de nous engouffrer dans ces histoires de personnages inconnus qui ont œuvré pour le bien des travailleurs. » Philippe TORRETON

« Le combat des salariés contre les conditions qui leurs sont faites, est un combat qui a plusieurs siècles maintenant. Mais c’est aussi une façon de parler du présent. On se dit que le temps n’a pas passé, que ce pourquoi se battait Lucie Baud, des millions de femmes se battent encore aujourd’hui pour la même chose.

Les époques ne sont jamais réellement comparables, mais il y a quand même une sorte de parallèle historique, qui est facile à faire. On voit Lucie Baud mener ses grèves parce que les patrons, au nom du progrès technique, voulaient augmenter le temps de travail et diminuer les salaires d’un tiers. Si ce n’est de la moitié…
Aujourd’hui que voit-on ? On voit exactement le même type de combat au nom du même progrès technique, on dit oui le temps de travail doit être rallongé, puisque c’est plus facile finalement de faire des choses qui sont robotisées, informatisées, et le salaire a disparu au profit du coût du travail, et donc il faut le baisser, le baisser sans cesse. Evidement ce n’est pas la même époque, mais parallèlement, en miroir, on voit exactement comment ces mouvements-là, qui sont les mouvements profonds des organisations patronales, perdurent à travers les siècles.

 Le profit au détriment de l’humain ? C’est ce qu’écrit Lucie Beaud dans le seul texte d’elle retrouvé : « Mon patron est un capitaliste qui fait danser les millions que d’autres gagnent pour lui ».  Cette analyse est d’une étonnante acuité sociale et politique dans la bouche d’une femme peu éduquée.

Le profit gouverne le monde, le monde capitaliste. Et à l’époque de Lucie Baud, comme aujourd’hui, c’est cela qui nous gouverne malheureusement. On ne s’inquiète pas de ce qu’est la condition des individus. Montrer la vie de Lucie Baud, de cette femme exceptionnelle par son intelligence, par son courage, son abnégation, son sens du bien commun, c’est aussi dire ce qui nous manque aujourd’hui. Gérard MORDILLAT

 

Gérard Mordillat  dédicacera ses deux tous derniers ouvrages (Janvier 2019) :

  • « Ces femmes-là » (Albin Michel) et « La boite à ragoût » (La pionnière) à la fin de la projection.
  • Un coffret du film avec des  suppléments vidéo, audio et livret sera aussi en vente. « Mutins de Pangée » 

Cinescope MEGARAMA –  Entrée 6€ / 4.50€ (-16 ans)
Tél : 05 45 61 91 10

COMMUNIQUE DE L’UNION DÉPARTEMENTALE DES SYNDICATS CGT DE LA CHARENTE DU 28-11-2018

Le mouvement de contestation sociale des citoyens en « gilet jaune », lancé le 17 novembre dernier, ne laisse bien entendu pas la CGT et ses adhérents indifférents.

Dans son communiqué du 23 novembre dernier, la CGT de la Charente a d’ailleurs apporté son soutien à celles et ceux qui expriment leur exaspération face à autant d’injustice sociale.

Depuis 123 ans, la CGT et ses adhérents combattent au quotidien toute forme d’inégalité sociale, dans les usines et les services mais aussi dans la rue, pour et avec les opprimés.

Depuis toujours, les revendications que porte la CGT sont celles des salariés, employés, fonctionnaires, précaires ou encore les privés d’emploi (pour lesquels la CGT organise samedi 1er décembre et pour la 16ème année consécutive, une manifestation nationale à Paris).

Ainsi, n’y a-t-il rien d’étonnant à retrouver dans les défilés en « gilets jaunes », sur les pancartes aux barrages filtrant ou sur les posts des réseaux sociaux, nombre de revendications communes à votre mouvement spontané et à notre vieille organisation syndicale :

  • Augmentation des salaires, pensions, prestations sociales
  • Partage de la richesse
  • Service public de qualité :
    • Hôpitaux
    •  Transport
    • Prise en charge de la vieillesse
  • Retraite
  • Imposition équitable
  • Etc (…)

Les citoyens que vous êtes sont souvent les salariés que nous défendons et que parfois même, nous représentons. Alors, le moment est peut-être venu de discuter ensemble pour voir dans quelles mesures nous pourrions unir nos forces pour faire plier ce système ultra-libéral.

La CGT est un syndicat, nous ne cherchons donc pas à vous récupérer pour prendre le pouvoir.

Nous ne cherchons pas la gloire, la lutte est notre quotidien !

Alors, si comme nous, vous êtes persuadés que tous ensemble, on est plus fort, on se reverra bientôt !….

2018-11-28 Communiqué UD-CGT16 – Motion de soutien gilets jaunes

Dossier OTT / Horaires postés

Une réunion de recueil de doléances (on ne parle plus de concertation, encore moins de négociation)
s’est déroulée à Ruelle le lundi 11 septembre 2017. Celle-ci concernait la déclinaison de
l’accord d’entreprise sur le thème des travaux postés.
Parmi les modifications apportées aux modalités actuellement en vigueur, on peut noter :
 la suppression des plages mobiles de 10 min entourant l’embauchée et la débauchée :
– la Direction propose une tolérance de 6 minutes mais avec une amplitude fixe
de la séance de travail
 la disparition pure et simple des possibilités de crédit débit, qui autorisaient entre autre,
la prise de demi-journée de récupération.

Lire la suite Dossier OTT / Horaires postés