Archives pour la catégorie Actu en Charente

Cognac – Grève à Kuene+Nagel – Prestataires de Verallia

Depuis lundi 23 mars, les salariés de Kuene+ Nagel (prestataires de Verallia) sont en grève à l’appel de la Cgt et de FO. Ce mouvement est suivi par 100% des salariés. Ils sont soutenus par le syndicat Cgt Verallia qui exige que le donneur d’ordre – Verallia – mette la pression à Kuene+Nagel pour négocier avec leurs salariés. Lire la suite Cognac – Grève à Kuene+Nagel – Prestataires de Verallia

Le 17 Mars, tous dans l’action avec les Retraités

TRACT COMMUN DES RETRAITES CGT – FO – SOLIDAIRES FRC-FONCTION PUBLIQUE – UNRPA – LSR

A télécharger : le tract Unitaire et le tract Cgt.

Depuis plusieurs années, les 16 millions de retraités de ce pays, du secteur public comme du privé, constatent que leur situation ne cesse de se dégrader. Par dizaines de milliers, les 3 juin et 30 septembre, ils ont montré leur colère et leur détermination à ne pas laisser se poursuivre la dégradation de leur pouvoir d’achat, de leurs droits et garanties en matière de retraite et de protection sociale. 
Pour nos organisations, la retraite n’est pas un privilège ou une prestation sociale. Elle est un droit obtenu par le travail et son niveau est directement le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d’années cotisées, corrigé de mesures de solidarité.

Lire la suite Le 17 Mars, tous dans l’action avec les Retraités

9 Avril, tous unis contre l’austérité !

9 avril - Illustration

Le gouvernement continue d’aggraver la qualité de vie et les conditions de travail en entrainant les salariés dans une spirale de régression sociale. Ces politiques d’austérités mises en place au niveau européen et national contribuent à augmenter la pauvreté et le chômage, à diminuer les droits des salariés, à mettre en péril les régimes sociaux et à détériorer le service public.

De mèche avec le patronat, le gouvernement accroit l’exploitation des salariés à travers de nombreuses mesures en faveur du patronat, comme celles contenues dans « le pacte de responsabilité » qui prévoit 50 milliards d’économies au détriment du service public, de la sécurité sociale, de la retraite et 41 milliards de cadeaux aux entreprises et la très libérale loi « Macron ».

La loi Macron constitue un recul social majeur en déréglementant encore plus les licenciements, en banalisant le travail du dimanche, en cassant la justice prud’homale et privatisant le secteur ferroviaire.

Au niveau national, les organisations syndicales CGT, FO, Solidaires, FSU affirment leur détermination pour lutter contre l’austérité et ses impacts destructeurs tant socialement, économiquement que démocratiquement.

En Charente, les organisations syndicales CGT, FO Solidaires, FSU appellent tous les salariés à se mobiliser, à lutter, à s’organiser sur leurs lieux de travail et à agir collectivement par la grève pour exiger :

  • Une augmentation des salaires dans le privé et le public
  • Une remise à plat de l’ensemble des aides publiques aux entreprises
  • Une politique d’embauches dans les entreprises et les services publics
  • La défense du Service Public
  • La défense de la sécurité sociale et des régimes sociaux
  • L’arrêt des délocalisations des entreprises

Elles appellent l’ensemble des salariés à une journée interprofessionnelle nationale de grève et à manifester le jeudi 09 avril 2015.

 

Voir le document en téléchargement.

9 avril – Tract Unitaire Charente> 9 avril - Tract Unitaire Charente

L’Enseignement Professionnel Initial, Public et Laïque en danger !

Les moyens accordés pour la prochaine rentrée aux lycées professionnels de notre académie sont en nette diminution.

Plusieurs fermetures ou regroupements de sections sont annoncés dans presque tous les départements de l’académie. Cette politique conduit à l’asphyxie des lycées professionnels.

En Charente c’est les Lycées Professionnels de Ruelle, de SILLAC (à Angoulême), de COGNAC qui sont principalement « touchés »…

Depuis plusieurs jours en Charente et dans d’autres départements de notre académie des Lycées Professionnels sont en grève parfois reconductible.

Une grève et un rassemblement au rectorat de Poitiers de l’ensemble des Lycées Professionnels du Poitou Charente est prévu le 19 mars, jour du Comité Technique Académique.

En attendant la mobilisation de jeudi 19 et pour poursuivre les actions, dans le cadre d’une intersyndicale (et organiser par les personnels en lutte), la CGT Educ’action vous appelle à manifester votre opposition à la casse de la voie professionnelle dans l’académie en participant, lundi 16 Mars à partir de 18H, devant le lycée de Sillac, 360 route de Bordeaux, dans le cadre de la grande comédie « En attendant Macaire », à une table des négociations symboliques « nuit blanche à Sillac »

Ce sera l’occasion d’un rassemblement de soutien aux lycées professionnels et à la formation initiale sous statut scolaire.

Les collègues mobilisés, depuis plusieurs jours, nous attendent tous pour un pique-nique convivial

Apportez vos couverts et si vous pouvez, apportez un plat et une boisson.

CGT Educ’action Charente

le 3 février, mobilisation pour l’école, pour les élèves et pour les personnels

L’Éducation nationale serait la « priorité » du gouvernement. Celui-ci ne cesse de proclamer que sans l’école, rien n’est possible, que même la réponse contre les extrémismes passe par l’école. Suite à ces propos, on pourrait attendre des moyens supplémentaires pour améliorer les conditions de travail des personnels et d’études des élèves. Dans les faits, le compte n’y est pas, même dans l’Éducation nationale les politiques d’austérité prennent le pas dans toute décision. Lire la suite le 3 février, mobilisation pour l’école, pour les élèves et pour les personnels

Contre la loi Macron, défendons nos droits au travail !

A l’appel de la Cgt Charente, environ 70 Camarades se sont mobilisés devant le Medef lundi 26 janvier contre ce projet de loi Macron.

Extrait du 4 pages Cgt Charente contre la Loi Macron :

Alors que tout le monde a pu constater que la libéralisation du travail, comprenez la casse des droits sociaux, échoue systématiquement à créer de l’emploi, le gouvernement veut faire adopter une nouvelle loi, hyper régressive :

  • démolition du code du travail
  • déconstruction de la justice prud’hommale
  • abandon de la médecine du travail
  • suppression du délit d’entrave
  • déstructuration du dialogue social
  • disparition des CHSCT
  • libéralisation des transports en commun
  • patronisation de l’inspection du travail
  • déréglementation du travail du dimanche

Même Sarkozy n’avait pas osé ! Hollande, Valls et Macron vont au bout des rêves du Medef : ils construisent une France tiers-mondisée, un paradis pour les milliardaires, un enfer pour les autres !

Les Prud’hommes en danger !

« Les prud’hommes c’est une belle justice spécifique du travail. C’est un lieu méconnu, inouï, incroyable, dont vous n’entendez jamais parler sur TF1. C’est une justice paritaire, de proximité, , elle est proscrite, dénigrée, négligée, grinçante, cruelle, elle n’intéresse pas les grands médias, pas même les romanciers ou les conteurs. Il s’agit pourtant de la justice du droit du travail.  » (Gérard Filoche)
La loi Macron transposée dans les conseil des prud’hommes c’est : « en route pour le régressisme » :

  • Extension du pouvoir des juges départiteurs ;
  • Extension de la formation restreinte (2 conseillers au lieu de 4), sur demande du bureau de conciliation (rebaptisé pour ce faire « bureau de conciliation et d’orientation » ;
  • Suppression possible de la case « bureau de jugement » au complet ;
  • Contrôle et organisation de la « démission » des conseillers prud’homaux

Voir la suite sur le 4 pages en téléchargement.
4 pages Macron

http://c.brightcove.com/services/viewer/federated_f9?isVid=1&isUI=1

Lire l’article de la Charente Libre : Angoulême: le Medef prend pour Macron