Journée d’Action Interprofessionnelle du 09 octobre 2018

Nos salaires, pensions de retraite et minimas sociaux stagnent pendant que les dividendes versés aux actionnaires flambent et ont été multipliés par 5 en 30 ans.

Depuis la rentrée, les annonces et les réformes se succèdent sans que des avancées sociales puissent y être décelées, au contraire :

  • Le « plan de pauvreté » qui aurait dû cibler les plus démunis et notamment les plus jeunes pour les sortir de la précarité s’avère être un vaste plan de communication sans ambition réelle.

 

  • Une réforme du système de santé qui est une nouvelle attaque libérale contre la santé publique et ne répond pas aux exigences et besoins des usagers et des personnels de santé.

 

  • Le projet de loi PACTE, qui relance les privatisations et s’attaque à nouveau au Code du Travail et au financement de Sécurité Sociale, remettant en cause notre modèle de solidarité intergénérationnelle.

 

  • La « réforme » de l’État va se poursuivre avec l’objectif de supprimer 50 000 emplois à l’horizon 2022.

 

  • Le quasi-gel des pensions de retraites pour 2019 et 2020.

 

  • La réforme des retraites se profile avec l’objectif pour le gouvernement de mettre en place un nouveau régime universel à point totalement inégalitaire, au montant final soumis aux aléas du monde financier et qui remettrait en cause tous les régimes particuliers.

 

  • Ce qui coûte « un pognon de dingue » ce sont les exonérations et les cadeaux au grand patronat du CAC40 et l’évasion fiscale estimée à 100 milliards d’Euros par an.

 

Tous ensembles, publics et privé, jeunes et retraités nous avons les moyens de résister dans l’unité en affirmant nos revendications et de mettre un coup d’arrêt à cette folie néolibérale.

Mardi 9 Octobre 2018

           Toutes et tous en grève et en manifestations

 

Oui des réformes sont nécessaires mais pas celles proposées par le gouvernement.

 

Pouvoir d’achat : Augmentation des salaires, du point d’indice et des pensions, allocations et minima sociaux – non à l’augmentation de la CSG.

Retraite : Maintien de tous les régimes par répartition, maintien des pensions de réversion et départ à la retraite à taux plein à 60 ans.

Service public : Défense et reconquête d’un service public de qualité et de proximité sur l’ensemble du territoire avec l’embauche d’agents sous statut.

Egalité professionnelle : La réalisation concrète de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Sécurité sociale : Défense de la sécurité sociale basée sur le principe « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins ».

Conquêtes collectives : Garantie des emplois, des statuts, des conventions collectives et des missions. Abrogation de la loi Travail et des ordonnances Macron.

Droit aux études : Égalité d’accès à l’éducation et à la formation du plus jeune âge à l’université. Non à Parcousup.

 

ANGOULÊME : 

– > Pique-nique partagé à partir de 12 heures – Place New-York

-> Départ de la manifestation 14 heures – Place New-York

CONFOLENS : 10h au Rond-point du Lycée

COGNAC : 17h30 à la Sous-Préfecture

TRACT – Journée du 09 OCTOBRE