Communiqué de presse LAFARGE La Couronne

Hier, 17 février 2016, près d’une trentaine de salariés sont montés en car à Clamart rejoindre pour un rassemblement au siège de l’entreprise leurs collègues du Havre qui sont dans la même situation qu’eux.

 90 emplois supprimés et 700 emplois induits également alors que l’entreprise engrange 28% de bénéfice est tout simplement intolérable.

 La Directrice en  réaffirmant sa volonté de rester tant que les salariés concernés n’auront pas trouvés de reclassement, enclenche directement la phase 2.

 Mais analysons d’abord la phase 1, pourquoi licencier dans une entreprise de référence en Charente qui « nourrit » tout un territoire depuis 90 ans ?

 L’emploi est la priorité de tous, politiques et patronat confondus, mais que font-ils aujourd’hui ? Ce sont eux les décideurs qui sabordent nos entreprises et nos emplois.

 Et les dernières lois rétrogrades pour le monde et le droit du travail ne vont en rien améliorer les choses.

 L’Union Départementale CGT de la Charente soutient tous les salariés qui luttent pour leurs emplois et impulsera toutes les initiatives qui permettront de répondre au bien-être des salariés et à leurs conditions de vie et de travail.

 Fait le 18 février 2016