Déclaration UD CGT Charente suite au 2nd tour des élections régionales

Lire ICI l’expression confédérale.

Les élections régionales viennent de rendre leur verdict. L’appel à un sursaut citoyen face au péril brun a été entendu, mais il reste encore plus de 4 français sur 10 à ne pas trouver une réponse à leurs attentes dans les propositions politiques mises sur la table. Qui plus est, si certains abstentionnistes sont allés voter au 2nd tour, un certain nombre de votants du 1er n’y sont eux pas aller, refusant de donner leur vote à un parti dans lequel ils ne se reconnaissent pas. Là encore, cette situation doit grandement interpeller nos partis politiques, eux si souvent donneur de leçon sur l’état du monde syndical en France, alors que le taux de participation à nos élections est bien au-dessus de celui des élections citoyennes et que le nombre de syndiqués est 10 fois plus élevé que celui des encartés à des partis politiques.

Le FN n’aura pas réussi à s’accaparer la gestion d’une région, et nous nous félicitons de ce résultat. Mais ses scores sont encore très élevés, et le vote FN n’est plus seulement un vote de rejet, il est aussi un vote d’adhésion à des propositions par une partie des français. Et parmi ces Français des syndiqués, dont certains à la CGT ! Nous devons être vigilants, et l’UD CGT Charente va continuer son combat contre la haine et le fascisme comme elle l’a toujours fait, et va relancer sa proposition de colloque sur l’extrême droite et sur les discriminations aux autres organisations syndicales.

Notre nouvelle grande région s’est choisie une majorité PS pour gérer les 5 prochaines années. L’UD CGT Charente sera extrêmement vigilante sur les décisions qui seront prises par cette majorité dans tous les domaines de compétence de la région et leur impact sur notre territoire. La question des transports, celle des lycées, celle de l’avenir des personnels territoriaux et surtout l’aspect économique seront des sujets majeurs pour lesquels nous ne lâcherons rien, pour lesquelles nous défendrons nos revendications, et pour lesquelles nous n’hésiterons pas à aller demander des comptes à ces nouveaux élus. L’UD CGT Charente entend peser de tout son poids sur les orientations qui seront prises par cette nouvelle région qui ne devra pas oublier en chemin les hommes et les femmes, les salariés, les retraités ou les privés d’emploi de Charente et l’amélioration de leur condition de vie.

Angoulême, le 16 décembre 2015

Version imprimable de la déclaration de l’UD CGT de la Charente.
2ème tour Déclaration UD CGT Charente IMG