TUSC n°471 – Août 2015

SOMMAIRE

ÉDITO  P01

INFOS LUTTES  P02
J
ournée d’action du 25 juin.
Tract : « Usagers de l’Hôpital public, vous êtes en danger. »
Motion revendicative de l’USD CGT 16.
Syndicalistes… pas voyous !

VIE SYNDICALE P06
L
a parole aux syndicats : les Cheminots d’Angoulême.
Les Mandaté-e-s de l’UD CGT.
Compte-rendu du Comité général des Secrétaires de syndicats.
Nouvelle organisation du secrétariat de l’UD

PORTRAIT P13
S
ophie GALIENNE

PAGE CULTURELLE P14
A
voir, à lire, à écouter.

AGENDA P15
C
alendrier des Formations Second Semestre 2015
Les dates à retenir

Édito : par Samantha DUMOUSSEAU, Secrétaire générale de l’Union Départementale CGT de la Charente

Le soleil, les congés sont au rendez-vous. Par contre, les mauvais coups donnés par ce gouvernement pleuvant sur les salariés et les retraités, empêchent beaucoup de partir en vacances. Avons-nous le cœur à prendre du bon temps quand à la veille des congés estivaux, des entreprises annoncent la mise en vente, la disparition de service, un plan social, etc. Leroy-Somer et DCNS, fleurons de nos entreprises Charentaises y sont confrontées.

L’inquiétude est là, elle est grandissante. Après avoir fait passer aux forceps la loi Macron, le gouvernement inspiré par la voix du MEDEF se propose d’aller plus loin dans la destruction du code du travail et de nos acquis sociaux. Le 25 juin dernier, a été donc l’occasion pour la CGT de se mobiliser, de permettre aux salariés d’exprimer leurs besoins et leurs revendications concernant l’exigence d’une augmentation des salaires, des minima sociaux et des pensions.

La CGT n’est pas seule à contester ces politiques d’austérité. A l’exemple de nos pays voisins en Europe, où il apparait un rejet massif de ces réformes qui ne font que semer injustices sociales.

Du respect, pouvoir vivre et travailler dignement : c’est un minimum que l’on peut attendre.

Les atteintes aux droits de grève et aux libertés syndicales qui se développent de plus en plus sont tout autant inacceptables. La mise au placard, le frein à l’évolution de carrières, la menace ou la décision de licencier les syndicalistes CGT sont des techniques patronales souvent utilisées pour museler les salariés qui résistent et qui s’opposent pour défendre les droits aux salariés.

En Charente, Aldo Pometti, Cégétiste dans une entreprise de Papeterie, a subi un acharnement de l’employeur depuis de nombreuses années. A force de persévérance, le jugement dernier refuse d’accorder l’autorisation de licenciement. Le phénomène est tel que la CGT organise le 23 septembre une initiative pour dénoncer la criminalisation de l’action syndicale

Il n’y a pas de fatalité à subir. Nous ne lâcherons rien car notre action est juste. N’oublions pas d’être nombreuses et nombreux au meeting de rentrée le 03 septembre 2015 à Bordeaux en présence de Philippe Martinez.

Lire le TUSC en téléchargement.
TUSC - 471 - UD - AOUT 2015