Mouvement de grève à IPC

Revue de presse relative au mouvement de grève à IPC

Après nous avoir imposé deux ans de gel de salaire et une augmentation de notre temps de travail, la direction nous insulte en nous “offrant“ 13€ par mois sous forme de prime pour 2015, après une première proposition à 0, et ce, malgré des bénéfices exceptionnels que l’on doit à nos efforts et notre investissement, mais qui ne profitent qu’à une élite :

6000€, 7000€ et 10000€ en augmentation individuelle ces trois dernières années à seulement trois personnes par an contre 9300€ pour 58 personnes.
Ces trois dernières années, la politique de management a été catastrophique détruisant tout esprit d’équipe et plombant l’ambiance de travail. Preuve en est des licenciements injustifiés et les démissions répétés.

Ce manque de reconnaissance et de considération va même plus loin :

Après les sacrifices concédés ces deux dernières années, incluant des samedis travaillés pour honorer les commandes et gonfler leurs bénéfices, ils vont jusqu’à nous demander de sacrifier nos jours de fractionnement si on veut travailler une semaine en août.
Ils repoussent aussi les demandes d’évaluation pour changer de catégorie (une en huit ans pour certains) ou au mieux, ils font passer certains employés à catégorie supérieure quelque soit leurs résultats d’évaluation juste pour qu’ils ne soient pas en dessous du minima conventionnel mais avec plus de responsabilités et donc une charge de travail beaucoup plus importante.
Et le pire, on apprend aujourd’hui qu’ils délestent les commandes à Évreux, en Angleterre, voir à la concurrence pour compenser la grève. Ce qui leur coutera nettement plus cher que ce qu’on leur demande. C’est méprisable.  Nos revendications sont pourtant on ne peut plus raisonnables, à savoir 40€ sous forme de prime à partir d’avril 2015 et transférable sur le taux horaire dés janvier 2016.
Qui fait preuve d’indécence ?