le 3 février, mobilisation pour l’école, pour les élèves et pour les personnels

L’Éducation nationale serait la « priorité » du gouvernement. Celui-ci ne cesse de proclamer que sans l’école, rien n’est possible, que même la réponse contre les extrémismes passe par l’école. Suite à ces propos, on pourrait attendre des moyens supplémentaires pour améliorer les conditions de travail des personnels et d’études des élèves. Dans les faits, le compte n’y est pas, même dans l’Éducation nationale les politiques d’austérité prennent le pas dans toute décision.

la CGT Éduc’action Charente appelle les personnels de l’éducation nationale à la grève le 3 février 2015

C’est tous ensemble que nous gagnerons :

  • Une augmentation des salaires par la revalorisation du point d’indice,
  • Un nombre suffisant de postes pour répondre aux besoins et améliorer nos conditions de travail,
  • Une remise à plat de la réforme des rythmes scolaires,
  • Une véritable prise en compte de l’Éducation prioritaire,
  • Une transformation démocratique de l’École mettant l’enfant au cœur des réflexions dans une approche pluridisciplinaire et complémentaire entre Éducation nationale et collectivités territoriales.

Contre l’austérité, imposons une autre politique.

AG et RASSEMBLEMENTS MARDI 3 février

  • AG à 9H30 à la FSU : 10 rue de Chicoutimi Ma Campagne Angoulême
  • Rassemblement à 11h30 Devant la préfecture

Voir le tract complet ci joint.
Cgt Educ'Action - tract mobilisation 3 fevrier 2015_Page_1